Blog

Adobe Experience Design : le nouveau joujou des designers ?

Ça y est, Adobe Experience Design (Adobe XD), le nouvel outil dédié à l’UX Design, est sorti ! Retrouvez ci-dessous mon compte-rendu. C’est parti !

Le Design tel qu’on le connait

Aujourd’hui, on retrouve le design dans tous les processus de création. Et avec une large gamme d’outils disponibles, il est essentiel de trouver celui qui va donner un coup de boost à votre créativité. Actuellement, les outils sont divisés en « phases de création ».

Je m’explique :

  • La phase de design, qui consiste à concevoir les hypothèses émises pour un même parcours utilisateur. Ici, on ne parle pas seulement de zoning, mais également de wireframes. Les outils les plus souvent mentionnés pour ces types de livrables sont Axure, Balsamiq, Precursor et Proto.io.
  • Ensuite, nous avons la phase ergonomique et graphique, qui consiste à rendre l’interface visuellement esthétique, attractive et cohérente. Et la concurrence est féroce entre les logiciels : Photoshop et Illustrator, qui sont plus difficiles à manier, et Sketch, qui est plus moderne et se concentre principalement sur le design et l’interface.
  • Puis viens la non moins importante phase de prototypage, autant dire que c’est la phase clé du processus de création. Elle va simuler l’interface fonctionnelle et interactive afin de pouvoir la tester sur un panel d’utilisateurs, pour ensuite confirmer (ou infirmer) les hypothèses mises en avant. Il y a plusieurs façons de créer un prototype : le parcours (Marvelapp, InVision, Flinto, etc.), l’utilisabilité (Axure, HTML, etc.), et l’animation (Principle, Animate, etc.).

Nous, UX Designers, avons beaucoup (vraiment beaucoup) d’outils différents pour atteindre nos objectifs, mais il n’est pas toujours évident de choisir les bons. Et reste encore et toujours la fameuse question : Comment optimiser le flux de travail entre design, création et prototypage ?

Le flux de travail le plus commun est le suivant :

Designer une interface sur Axure, copier les écrans sur Photoshop, les exporter et les travailler sur InVision. Si des changements doivent être effectués (et il y en a toujours), les ajustements sont effectués sur Axure, modifiés indépendamment sur Photoshop, puis réexportés et retravaillés sur InVision. Quelle perte de temps !

Et c’est là qu’Adobe Experience Design (anciennement Project Comet) intervient. Il a pour mission de réunir ces trois étapes de création et ainsi fournir une expérience d’utilisation unifiée.

Comment ?

En proposant un logiciel conçu de A à Z pour le design digital, Adobe recommence de zéro pour améliorer la performance. L’interface est considérablement simplifiée, conservant le strict minimum. Le design fait penser à Illustrator, Sketch ou, plus récemment, Photoshop. Il intègre des plans de travail permettant au designer d’avoir une vue globale de son projet. Ce dernier peut ainsi juger, en un clin d’œil, de la cohérence graphique de son travail et identifier les actions à entreprendre en regroupant les écrans.

Adobe Experience Design
Dishy, le premier projet créé avec Adobe XD. Design Interface

Mais ce qui fait vraiment d’Adobe XD un outil magique, c’est le fait de pouvoir passer de la phase de design à celle de prototypage très facilement. Avec cette fonctionnalité, les procédures de MarvelApp ou InVision sont complètement intégrées dans le fichier source, ce qui permet d’économiser beaucoup de temps ! L’ancienne fonctionnalité de visionnage de l’univers Adobe a été améliorée pour proposer une utilisation en temps réel d’un prototype interactif depuis n’importe quel appareil (mobile ou tablette).

C’est la fonctionnalité clé de ce logiciel, et donc on la voit émerger de toute part. Silver Flow, un plugin pour Sketch, propose une version beta en attendant un lancement officiel. De façon plus subtile (et donc moins pertinente), InVision permet au designer de synchroniser ses fichiers sources avec un prototype créé en ligne préalablement.

Adobe Experience Design
Dishy, le premier projet créé avec Adobe XD. Prototyping Interface

Le prototypage en temps réel est particulièrement intéressant avec la fonctionnalité Lean Startup/Lean UX. Dans ce type de design, l’incertitude est la caractéristique fondamentale. En effet, le succès d’un projet n’est pas mesurable car un tel succès repose sur l’innovation et on ne peut pas prédire les véritables usages des futurs utilisateurs.

Rappelons rapidement ce qu’est le Lean UX :

Formulez vos hypothèses, définissez le maximum de fonctionnalités de votre produit, testez, observez vos utilisateurs plutôt que de croire que vous les connaissez, testez encore, et changez de direction si les hypothèses ne sont pas validées (Pivot).

Le Pivot est la fondation même du Lean UX. Il n’y pas qu’un seul moyen de résoudre un problème, et tester est la seule chose qui pourra vous dire quel est le meilleur.

Adobe Experience Design va vous permettre de designer et tester très rapidement vos démarches. En se basant sur des retours d’utilisateurs, vous pouvez même imaginer retoucher la deuxième démarche en temps réel afin de la tester en même temps (live design).

Adobe Experience Design
Adobe XD, interface de prototypage – Mise en avant des différentes hypothèses à tester

Conclusion

Actuellement, Adobe Experience Design en est au stade de MVP (Minimum Valuable Product) et propose un design d’interface trop simple pour être vraiment utilisable. On en espère quand même beaucoup, notamment économiser du temps pendant les phases de création. Avec le poids d’Adobe sur le marché des logiciels, on a tendance à croire que XD sera le meilleur, malgré la supériorité actuelle de Sketch. On attend beaucoup du lancement annoncé pour fin 2016. Il ne manque plus qu’une chose pour que le flux de travail soit complet : une transition entre le design et le développement. Des outils, tels que Sympli (compatible avec Photoshop et Sketch), semblent déjà répondre à cette problématique et donnent un aperçu d’un futur meilleur pour les designers.