Blog

Digital innovation, UX et management : les maîtres mots du Web2Day 2016

Web2Day

 

Retour sur 3 jours intenses de conférences au Web2Day, dans un cadre atypique et inspirant, au cœur des machines de l’île à Nantes.

Au programme :

  • De nombreux REX de startups ou de grands groupes sur leurs méthodes de travail,
  • Beaucoup de questionnements sur l’impact des technologies dans notre quotidien,
  • De riches échanges sur la relation entre les utilisateurs et les marques,
  • De passionnants débats sur la constante soif d’innovation,
  • Et sans oublier, l’étonnante parade de l’éléphant lors des pauses déjeuner.

Nous souhaitons partager avec vous 4 grandes thématiques qui ont rythmé ces 3 jours :

 

Web2Day

 

 

 

L’UX sous toutes ses formes

 

 

L’importance de créer une bonne relation entre les marques et les utilisateurs

 

Depuis plusieurs années, les marques cherchent à dépasser la “promesse produit” pour proposer de nouvelles expériences, toujours plus surprenantes. Mais à présent, les utilisateurs sont de plus en plus exigeants, en quête d’authenticité et de sens. Il est ainsi essentiel de faire transparaître les valeurs de la marque dans tout concept, projet ou produit. Ces valeurs doivent être immédiatement perçues et comprises par l’utilisateur, le storytelling pouvant potentiellement y aider.

En parallèle, jouer sur les émotions permet de créer des expériences mémorables. Pensez, par exemple au plaisir ou à la frustration que suscitera votre service lorsque l’utilisateur le découvrira pour la première fois. Selon Johan Adda “Emotion create memories, memories create fan” Tweet: Selon Johan Adda “Emotion create memories, memories create fan” @AgenceBackelite. Créer de l’émotion est donc essentiel pour créer un lien fort entre l’utilisateur et la marque.
Enfin, pour les marques, il est essentiel de placer l’utilisateur au cœur du processus de création en observant constamment ses usages et attentes pour lui proposer un service adapté.

Conférences :

  • Tendances créatives
  • 7 Tips to craft better products
  • “User First : l’unique tactique à adopter en 2016”
  • “Les émotions comptent !”
  • “Marketing d’influence ou le bouche-à-oreille organisé”
  • “Pleure-moi une rivière : Storytelling et création numérique”

 

 

Ne pas attendre d’être en danger pour innover

 

 

“Il faut envisager l’innovation comme une mutuelle et ne pas chercher le ROI à tout prix”.
Claudio Vandi, Director of Corporate Innovation @NUMA Tweet: “Il faut envisager l’innovation comme une mutuelle et ne pas chercher le ROI à tout prix” Claudio Vandi @AgenceBackelite

 

Aujourd’hui, l’utilisateur est habitué à switcher : dès qu’il découvre un service qui répond mieux à ses besoins, il n’hésite pas à changer. La notion de fidélité à une marque est donc de plus en plus rare.

Prendre conscience de ce changement, c’est accepter de ne plus attendre d’avoir un concurrent fort pour créer de nouvelles expériences. Dans ce contexte, il est important d’intégrer une culture de l’innovation pour anticiper les usages de demain et garder une longueur d’avance.

Les besoins utilisateurs peuvent être une source d’inspiration. Par exemple, Uber est parti d’un constat simple, la difficulté de paiement au sein des taxis, pour innover et proposer une solution : le paiement automatique depuis l’application mobile. Pari gagnant pour Uber qui a conquis les utilisateurs très sensibles aux marques à l’écoute de leurs problématiques.

Chez Meetup, ils ont choisi d’utiliser Android comme plateforme de test pour lancer de nouvelles fonctionnalités. La raison de ce choix est la souplesse et la rapidité de l’OS qui leur permet de lancer une nouvelle version en 50 min sur les stores. Ils se laissent ensuite un mois pour analyser l’appétence et l’utilisation de cette nouvelle fonctionnalité par les utilisateurs. Si il y a plus de 20% d’utilisation, elle sera développée sur iOS sinon elle sera supprimée de l’application Android. Cette stratégie leur permet d’optimiser les coûts de développement tout en adoptant une démarche d’innovation test & learn centrée sur les besoins utilisateurs.
Être une marque innovante, c’est oser imaginer l’impensable, tester et ne pas avoir peur de l’échec.

Conférences :

 

 

 

Être agile dans le travail et dans le management

 

 

Qu’est-ce qu’une approche Collaborateur Centric ?

 

Ces dernières années, le rapport au travail a beaucoup changé et va encore énormément évoluer. Il semble important aujourd’hui de s’adapter aux attentes des nouvelles générations pour prendre du recul, se remettre en question et faire évoluer nos habitudes.

Et si, en tant que manager, notre utilisateur c’était le collaborateur ?

Et si nous utilisions la méthode UX pour bien comprendre les attentes des collaborateurs ?

C’est en quelque sorte cette démarche que nous a expliqué Dorothée Burkel,

HR Director chez Google. Soucieuse du bien-être des employés, l’équipe RH de Google a commencé par une phase d’observation et d’analyse pour théoriser leurs méthodes de management. Ils ont ensuite experimenté certaines idées avec un mode test & learn. Cela leur a permis notamment d’essayer de supprimer la hiérarchie et les managers. Mais contre toute attente, les retours collaborateurs étaient négatifs : l’autonomie a été appréciée mais le manque d’accompagnement au quotidien réellement problématique. L’équipe RH a alors réorienté la démarche pour définir ce qu’est réellement un bon manager aux yeux des collaborateurs. Une formation et un suivi régulier ont ensuite été mis en place afin de faire monter en compétence tous les managers. L’intégralité de la démarche RH de Google a été synthétisée et partagée au sein du siterework.withgoogle.com (une vraie mine d’or ! ).

Conférences :

 

 

Enrichir ses connaissances et partager en permanence

 

“30% des compétences seront obsolètes dans 1 an.”

 

Avec l’évolution fulgurante des technologies mais aussi des usages, nos connaissances sont vite dépassées. Pour s’adapter facilement aux évolutions futures, il est essentiel de développer sa soif d’apprentissage et d’être acteur de sa formation en découvrant de nouveaux modèles (Mooc, les Meetup, etc.). Il revient aussi aux managers d’inciter les collaborateurs à s’ouvrir, se former, être curieux pour apprendre, encore et toujours.
Le partage des connaissances est également essentiel : apprendre pour soi c’est bien mais partager c’est mieux ! En dehors d’acquérir de nouvelles connaissances, l’échange entre collaborateurs crée de l’émulation et permet à chacun de confronter ses points de vue pour s’enrichir mutuellement. Un melting pot très constructif !

Conférence :

 

 

Management d’un projet

 

Dans un contexte où on vise sans cesse l’excellence et la performance, les méthodologies se doivent d’évoluer constamment. Beaucoup de livres et de séminaires sont d’ailleurs consacrés à la réussite d’un projet. Et si nous axions cette problématique, non pas sur les outils et les méthodes, mais plutôt sur l’humain ?

Selon Jonathan Beurel « L’idée n’est rien sans une excellente exécution. ». Pour avancer cela, il s’appuie sur les concepts exposés par Ash Maurya dans « Running Lean » mais aussi sur son expérience en tant que Agile et Lean Web Developer.

Créer une équipe soudée est le premier facteur de réussite d’un projet Tweet: Créer une équipe soudée est le premier facteur de réussite d’un projet @AgenceBackelite.  Cela semble évident, mais il est nécessaire de le rappeler et d’expliquer comment cela se concrétise :

  • Mettre en place un climat de confiance permettant de responsabiliser chacun,
  • Créer de l’engagement autour d’un objectif commun, tant d’un point de vue métier que technique,
  • Itérer, sans cesse itérer, pour atteindre son objectif,
  • Oser la confrontation, nécessaire aux débats et à la prise de décision,
  • Faciliter la communication et mettre en place des rituels (DSM, O2O, etc.),
  • Rendre visible les problématiques projets et les matérialiser avec des indicateurs clés (business, dev., client, etc.) pour l’ensemble des acteurs,
  • Et pour finir, s’améliorer jour après jour pour viser l’excellence !

Des leviers clés conduisant à la réussite d’un projet mais aussi, et surtout, à la satisfaction des équipes et du client.

Conférence :

 

 

 

Bots, véritable opportunité pour les marques ?

 

C’est un des sujets chauds du moment : tout le monde ne cesse d’en parler et plusieurs marques ont déjà lancé leur Bot (agent conversationnel). Retour sur cet engouement et sur les opportunités d’usages.

Pour commencer, il est important de rappeler que les Bots ne sont pas si nouveaux. Tout a commencé en 1966 avec ELIZA, un programme d’intelligence artificielle simulant une conversation avec un médecin et plusieurs années après, avec Clippy, le chatterbot de Microsoft Word qui n’a pas connu un franc succès.

Pourquoi un tel regain d’intérêt après tant d’années ? Cela peut s’expliquer par le lancement en avril 2016 des Bots dans Facebook Messenger, mais surtout par le fait que ce nouveau moyen de communication dispose de nombreux atouts :

  • Il utilise un format largement répandu et compréhensible de tous : le message,
  • Il peut se reposer sur des plateformes telles que Messenger, Slack, etc. et parvient ainsi à démocratiser l’usage,
  • Il personnalise l’interaction entre les marques et l’utilisateur en favorisant l’échange direct et pourrait potentiellement s’inviter dans des groupes de discussion,
  • Il assure un complément intéressant au service après-vente traditionnel.

Comme le souligne Anas Arifis, Chief Product Officer de Jam, les technologies s’améliorent constamment mais il est tout de même nécessaire de garder une intervention humaine pour palier aux erreurs du bot. Ce point est important car les utilisateurs tolèrent moins les erreurs de robots que les erreurs humaines. La présence d’un humain est ainsi rassurant pour eux.

Conférences :

 

 

 

La technologie évolue très vite… trop vite ?

 

Réalité Virtuelle, Intelligence Artificielle ou encore Robotisation, toutes ces évolutions technologiques arrivent à grands pas et sont l’occasion de proposer des expériences inédites. Très certainement de belles opportunités à saisir pour les marques !

Nous baignons dans la technologie sans nous en rendre compte. Aujourd’hui, la frontière entre connexion et déconnexion n’est pas si simple. Avec la réalité virtuelle, c’est la frontière entre le réel et l’irréel qui pourrait devenir incertaine. Tout est fait pour que la technologie devienne invisible et pourtant l’impact sur notre quotidien est bien réel.

Quel avenir pour cette relation entre l’humain et la technologie ? La technologie va t-elle nous transcender ou nous dépasser ? Beaucoup de questions se posent. L’objectif n’est pas de juger du bien fondé des innovations mais de réfléchir au juste équilibre entre les opportunités et les impacts sur l’homme.

Personne n’a aujourd’hui la réponse mais il est intéressant de prendre du recul sur l’usage de la technologie et comprendre l’impact qu’elle a et aura sur nos modes de vie et nos rapports humains.

Conférences :

 

 

 

Nos 3 conférences coups de cœur

 

 

“Beyond the boring form”

David Okuniev, Ui/Ux designer, co-founder & joint CEO@Typeform

 

Nous avons beaucoup aimé cette conférence sur le sujet de la créativité appliquée aux formulaires. David Okuniev est parti du constat que le web a subi de grandes évolutions en terme de design et d’ergonomie ces 10 dernières années mais étonnament les formulaires sont restés fidèles à eux même : souvent longs et ennuyeux. À travers sa conférence, il incite à repenser les formulaires, libérer sa créativité et ne pas avoir peur de remettre en question les codes établis.

 

“Réussir ses présentations, de la science à la pratique”

Olivier Ezratty, Consultant & author @OPINIONS LIBRES
Et Annabelle Roberts, Présidente @PRESENT PERFECT

 

Nous avons terminé ce festival par une conférence passionnante et déjantée où Olivier Ezratty et Annabelle Roberts ont abordé le sujet des pitchs. Que se soit pour présenter ses créas, organiser un meetup ou faire une simple restitution en interne, nous avons tous besoin de conseils à un moment ou à un autre.

Voici ceux que nous avons retenus :

  • Éviter les facteurs de stress comme le tabac et l’alcool (même 5 min avant de monter sur scène 😉 ou encore sur-solliciter son système digestif (exit les burgers et les magnums).
  • S’entraîner pour maîtriser son sujet et réussir à expliquer son idée en un tweet
  • Avoir une attitude ouverte vis-à-vis de l’audience : faire le coco magique, prendre une posture Lagarde ou encore faire le pas de la panthère. Si vous ne comprenez pas tout, nous vous invitons à regarder la vidéo ci-dessous :-)
  • Parler avec rythme pour éviter d’endormir l’audience
  • Alléger les slides pour garder uniquement ce qu’il faut retenir : une phrase clé. Tout le reste doit être dit à l’oral.

Maintenant place à la pratique pour s’amuser à pitcher ses idées et faire que le stress se transforme en adrenaline positive !

 

 

 

Pour terminer…

 

Un bel exemple d’UX dans la vie réelle, made in Nantes !

 

DSCF7111_02